11 février 2020 Equipe redactionnelle

Garantie des vices cachés en matière immobilière

Garantie des vices cachés en matière immobilière

Responsabilité travaux de construction

 

Garantie des vices cachés en matière immobilièreCe cas concerne un vendeur immobilier qui avait connaissance des vices cachés qu’il a dissimulés à  un acquéreur.

Un vendeur a cédé à un couple, avec intervention d’un agent immobilier, une maison  à usage d’habitation.

L’acte authentique de vente a été dressé par un notaire.

L’acquéreur a constaté après la vente l’existence de désordres importants dont le vendeur avait connaissance.

Une expertise judiciaire a été ordonnée et les acquéreurs ont ensuite assigné le vendeur en garantie des vices cachés, ainsi que le notaire puis en garantie l’agent immobilier.

La cour d’appel (CA Lyon, 27 sept. 2018, n° 18/00408), rendu sur renvoi après cassation (Cass. 3e civ., 14 déc. 2017, n° 16-24.170) condamne le vendeur à payer aux acquéreurs le coût des travaux de démolition et de reconstruction de l’immeuble et rappelle que le notaire et l’agent immobilier doivent supporter la condamnation à hauteur de 10 %.

La Cour de cassation approuve la cour d’appel.

Il résulte de l’article 1645 du Code civil que le vendeur qui connaissait les vices de la chose est tenu de tous les dommages-intérêts envers l’acheteur, qui peut exercer l’action en indemnisation indépendamment de l’action rédhibitoire ou estimatoire.

Les acquéreurs qui ont choisi de conserver l’immeuble ne demandant que des dommages-intérêts en indemnisation de leur préjudice sur le fondement de l’article 1645 du Code civil.

« Si le vendeur connaissait les vices de la chose, il est tenu, outre la restitution du prix qu’il en a reçu, de tous les dommages et intérêts envers l’acheteur »

Ainsi, lorsque l’immeuble vendu est atteint de vices cachés nécessitant sa démolition, l’acquéreur qui a choisi de le conserver sans restitution de tout ou partie du prix de vente est fondé à obtenir du vendeur de mauvaise foi des dommages et intérêts équivalant au coût de sa démolition et de sa reconstruction.

Le vendeur de mauvaise foi peut être condamné à des dommages-intérêts correspondant à l’intégralité du préjudice subi et l’acquéreur est en droit de demander la réparation de tous  les préjudices imputables au vices cachés.

Garantie des vices cachés en matière immobilière

Coordonnées du cabinet d’Avocats Siret La Roche sur Yon Vendée

SIRET & Associés La Roche sur Yon
129, Bd d’Angleterre – 85000 LA ROCHE SUR YON
Tél : 02 51 05 38 23 – Fax : 02 51 07 05 43

Email : accueil@siret-associes.com

 

, , , , , , , , , , ,
Contact

Cabinet d'Avocats SIRET & Associés

AVOCAT DROIT FAMILIAL

Avocat divorce
Mariage (opposition, nullité)
Modification d’état civil
Divorce pour faute, Divorce accepté
Divorce pour rupture de vie commune
Divorce consentement mutuel
Divorce devant notaire, séparation

AVOCAT DIVORCE

Pension alimentaire
Droit de visite et d’hébergement
Adoption, filiation
Résidence des enfants
Prestation compensatoire
Contentieux après divorce
Demande de révision pension alimentaire

DROIT DE L'ENFANT

Changement de nom, de prénom
Contestation de paternité
Reconnaissance de paternité
Conflits familiaux, successions
Convocation Juge pour Enfants
Avocats affaires familiales
Assistance éducative

AVOCAT DROIT AUTOMOBILE

Perte de points
Perte du permis de conduire
Infraction / Contravention
Permis blanc
Vice caché automobile
Circulation routière
Victime accident de la route

AVOCAT Droit Construction

Droit immobilier
Bail locatif – Bail commercial
Litiges locatif
Malfaçon construction
Garantie décennale
Garantie de parfait achèvement
Vice caché immobilier

PRÉJUDICES CORPORELS

Procédure amiable
Procédure contentieuses
Erreur médicale
Erreur de diagnostic
Infection nosocomiale
Violences subies
Accident de la route

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ – VIDÉOS –  HONORAIRES

Nous contacter au

02 51 05 38 23

Contact